vendredi 17 mai 2013

Enregistrement paramètres Kiwi du ballon d'Istres 2013

Le ballon d'Istres du lycée Arthur Rimbaud est parti d'Eyguières jeudi 16 mai 2013 à 11h30. Ne pouvant pas me déplacer pour cause de pro, j'ai laissé tourner les ordis pour le décodage du Kiwi et l'APRS. Pour ce dernier, l'APRS n'a pas été décodé et s'est arrêté vers midi pour raison inconnu (!?) En revanche pour le décodage du Kiwi, au retour du travail, je me suis bien amusé à visionner les courbes que j'ai trouvé très intéressantes ...

Correspondance des voies :

Voie 1 : lumière visible
Voie 2 : Geiger niveau fort
Voie 3 : Geiger niveau faible
Voie 4 : pression
Voie 5 : température externe
Voie 6 : température interne
Voie 7 : accéléro en Y
Voie 8 : accéléro en X


Le décodage a été effectué par un décodeur fabriqué par l'OM (à droite sur la photo) et que je décris  ICI.


le début du décodage soit 5mn après le lâcher, les courbes sont sympas ...


l'éclatement confirmé 1h56 après le départ, par les deux courbes rouges et jaunes des accéléromètres en X et Y. pas de doute, çà s'affole ! 

Au jour d'aujourd'hui, la nacelle n'a pas été retrouvée ... Le compte rendu de Robert F6EUZ :

Bonjour à tous , la journée à été vite bouffée , il fallait courir aprés
la montre ,je suis parti d'Eyguières bien avant le lancement retardé ,de
façon à être sur zone de la prévision et d'avoir des derniers points
avec le THD7 que Max m'avait prêté . Evidemment rien à décoder , pas de
positionnement donc le reste se passera à l'ancienne ( antenne et 
bousolle ). Sur place je rejoins Fred sur un point haut juste le temps 
de manger un bout et le ballon est en descente il est temps de faire
des relevés . 1er problème la direction est OK mais pas de recoupement 
donc difficile de dire vers ou aller , vers quelle vallée du Vercors
remonter ? Chance F4GRT me donne un point de recoupement qui nous
incite vers une vallée etF4BHY connait un point haut qui va nous
permettre de retrouver un signal ,d'abord à l'envers (réflection),
mais sitot derrière la bute nouveau point à l'opposé . C'est bien cette
vallée qu'il faut exploiter ... On fini par avoir des points et penser
à une zone mais il faudrait un recoupement par un troisième point ,
problème 30Kms et 1h de détour nous décidons d'y aller tout de même
car si elle est en haut (1400m) il sera plus aisé de l'attaquer par là
car il y a un GR et des sentiers . Départ à pieds 5Kms et 2 heures plus
tard nous sommes certains d'aller vers le ballon mais hélas on se
dirige vers le bas de la vallée ou nous étions précédemment ,la nuit 
est tombée on marche à la frontale ,plus de chemin ou de sentier dans 
la direction la pluie le froid la fatigue auront raison de nous ,on
jette l'éponge le ballon est à moins d'1 km de nous et encore audible
dans le RX le signal est déjà en forte baisse ( alimentation )
mauvaise modulation du au mutateur du compeur Geiger et piles faibles
Fred appele au secours un copain qui nous remonte à nos voitures 
30 Kms plus haut il est 24h . A 01h je suis de nouveau devant le chemin 
que j'avais localisé mais plus la peine de partir à pieds il n'y a
plus de signal les piles doivent être épuisées . Retour vers les 6h30 
à Marseille avec plus de 600 Kms au compteur . Moralité de l'histoire 
beaucoup de temps perdu et désillusions pour une mauvaise préparation
des élèves et prof qui ont enlevé ( piles et ApN )juste avant le
lancement pour une histoire de poids et de gonflement . 
2 heures de sommeil les yeux s'ouvrent hélas trop tôt juste pour faire
ce compte rendu . Bonne journée à tous . Robert F6EUZ