samedi 29 novembre 2014

Fabrication d'un capacimètre analogique simple

 Le WX actuel n'est pas fameux et le bricolage dans le shack est de mise. Aussi je me suis mis en tête de compléter le petit coin atelier par des petits montages utiles comme ce capacimètre analogique fabriqué de toutes pièces avec des éléments de récupération ...

La source de ce montage vient de F6DQM que vous trouverez ICI.

Si comme moi vous récupérez vos composants sur des vieilles platines, ce capacimètre analogique simple n'aura pas le temps de prendre la poussière sur l'établi ....



Voici donc réalisé ce capacimètre avec le circuit imprimé au centre. Pas de problèmes à constituer vu le faible nombre de composants. Le commutateur 2 x fois 5 positions à gauche et récupéré dans une bourse d'échange, va très bien. Il manque une 6 ème position comme décrit sur le texte d'origine mais je m'en contenterai. Le galva à droite est récupéré dans un vieux TOS Wattmètre ZETAGI  (utilisé alors dans mes années cibi) . Le boîtier est aussi récupéré comme nous le verrons plus loin.


Le détail du circuit imprimé ... j'ai choisi de mettre les deux NE 555 sur un même support de CI . 


L'implantation du montage dans le boîtier du vieux TOS Wattmètre. Il y a pas mal de fil à câbler et j'ai choisi de souder les résistances R7 à R11 directement sur le commutateur comme on peut le voir en haut à gauche de la photo. Ça économise 4 fils ... (voir schéma)


L'implantation vu sur l'arrière du boîtier ou j'ai fait passer les deux fils d'alimentation (en noir) au travers d'un des deux trous des anciennes PL. Le CI est collé façon ESK , avec de la colle thermofuge... hi.


Voilà le résultat final. La aussi j'ai choisi de mettre des petites pinces croco plutôt qu'un bornier, je trouve ça plus pratique. Concernant les réglages, et vu que je n'avais pas de résistances ajustables de 100 ohms pour chaques gammes ( je n'avais que des 220 ohms) le réglage du zéro de chaque gamme à été un peu délicat mais j'y suis arrivé quand même ... pas de problèmes pour le réglage de la pleine échelle. 
Les 5 gammes vont donc de 10 pico à 100 nano.  La 6 ème gamme qui me manque aurait dû faire 10 micro. 

Le capacimètre fonctionne correctement avec dans mes essais, une marge d'erreur de 25 % lue, mais ce n'est pas la mort ! Encore une fois , ce montage me servira à déterminer si une capacité récupérée est coupée (galva à 0) ou en court circuit (galva en buté) , ou bien à me donner une indication approximative de sa valeur. En tout cas pour le prix (je le rapelle qui est de zéro euros dans mon cas) ... je ne vais pas me plaindre !