lundi 13 avril 2015

Fabrication antenne YAGI 50 Mhz pour le SOTA ... MAJ 1

Jai fait une grossière erreur sur les dimensions de l'aérien remarqué par Christian F1RCH (merci à lui) ... j'avais inversé les dimensions du réflecteur et du directeur. Ci dessous , le schéma correct . 


dimanche 12 avril 2015

Images SSTV reçues de l'ISS ce dimanche 12 avril 2015

Images reçues toujours avec les mêmes conditions : YAESU FT-8800 et antenne Bi-bande DIAMOND verticale. Programme MMSSTV.






Fabrication d'une YAGI 3 éléments 50 Mhz pour le SOTA

Les beaux jours reviennent et l'activité SOTA bat son plein actuellement, je me suis mis en tête de fabriquer une antenne directive pour le 50 Mhz avec pour objectif : efficacité et légèreté. Pour ce faire j'ai retenu deux matières pour réussir ce deuxième challenge : Allu et fibre de verre. 



Les dimensions de l'aérien que j'ai trouvé sur le net, font que les éléments réflecteur et directeur sont en trois parties, un peu plus complexe pour le radiateur, j'y reviens un peu plus bas. 


Comme souvent, j'utilise des matériaux allu de récupération que j'ai complèté par deux éléments achetés (on voit encore les étiquettes Hi...)
il m'a donc fallu 3 éléments de 7 mm de diamètre et 6 éléments de 4 mm de diamètres le tout faisant 1m  de longueur sauf un elements de 7mm qui est plus long, je lai utilisé pour le réflecteur.


Concernant le boom, j'ai choisi d'utiliser une canne à pêche en fibre de verre. Je n'ai conservé que les 4 premiers morceaux, les plus gros. De plus pour le transport, c'est pratique et ça ne prend pas de place dans le sac à dos et bien sûr, c'est léger ...


Des marques ont été réalisées à chaques jointures des segments du boom afin de favoriser facilement les futures remontages et l'alignement parfait des éléments de l'antenne. 


Le radiateur : l'élément le plus compliqué à fabriquer est en deux partie puisque c'est un dipôle. Un vieux feutre des QRP fera l'affaire pour l'isolation et le maintien du départ des deux éléments. Les deux extrémités du feutre ont été coupées.


Un tube allu de 7mm a donc été coupé en deux et les deux éléments ainsi constitués sont insérés dans l'ancien corp du feutre avec un espacement d'un cm environ au milieu. Le tout est noyé dans de la colle thermofuge. 


Le détail d'un côté ...


L'alimentation du dipôle se fait au moyen d'un bout de câble coaxial RG 58 et deux cosses fixée au moyen de deux vis, rondelles et ecrous. L'autre bout du coaxial va à une prise BNC châssis de récupération. Deux tubes d'allu de 4 mm viennent coulisser à chaque bout du tube de 7 mm pour former la totalité du radiateur (non visible sur la photo). Le tout est inséré dans le boom au moyen de deux trous percé au diamètre du feutre ... 
On voit sur la photo une bride de fixation à un mât qu'il faut monter et démonter à chaque installation de l'antenne ...


La constitution du réflecteur et du directeur est bien plus simple : deux tubes d'allu de 4 mm sont inséré à chaques extrémités du tube de 7mm et réglés en fonction des dimensions de chacun. Comme pour le radiateur, l'insertion dans le boom se fait au moyen de deux trous percés au diamètre de 7mm. Une butée de centrage est faite avec du chaterton et un repère de couleur est mis en place pour faciliter le montage des éléments ... rouge pour le réflecteur. 


Jaune pour le directeur ...


Et voilà l'antenne terminée sur son mât d'essai au QRA. Les essais montrent un ROS correct sur la bande basse du 50 Mhz . 

50   50,050  50,100   50,150   50,200   50,250   50,300
2,1     2,1          2            1,9         1,9         1,9          2,1


Voilà le tout replié. les éléments en allu sont dans le grand tube en haut, le boom rétracté est en bas et la bride trouvera sa place facilement dans le sac à dos. À noter que l'ensemble ne pèse que 150 g ! Si l'efficacité de l'antenne reste à prouver sur le terrain, le challenge "légèreté " est accompli.