mardi 27 octobre 2015

Fabrication d'une antenne VHF / UHF pour le mobile

 Ce ne sont pas les antennes pour le mobile qui manque au QRA mais la tentation à été grande d'en fabriquer une en regardant cet article de Dominique F5NS que l'on peut trouver ici :

http://f6kcz.free.fr/Technique/Antenne%20pocket/antenne%20pocket.htm

A la base c'est une antenne pour les pockets mais j'ai voulu voir si ça pouvait coller sur une embase magnétique ...


Voici l'antenne finalisée sur le toit du mobile. 


Le brin principal avec sa self de 4 spires diamètre 8 mm à 8 cm de la base . J'ai utilisé une baguette de cuivre de 2 mm de diamètre .


Le détail de la self ... non jointive car le cuivre est à nu .


L'embase de récupération avec une vis pour le départ du brin rayonnant ...


Trois écrous soudés ensemble feront l'affaire pour la fixation sur l'embase. Le brin est noyé dans de la soudure au centre . 


Je n'ai pas pu faire mieux que ça comme réglage mais c'est déjà pas si mal. J'ai du retailler petit à petit le haut du brin pour arriver à ce résultat car l'antenne était trop grande ...


Le résultat en UHF est plus qu'honorable ...

Voilà donc une belle petite antenne à essayer en mobile comme avec un pocket.  D'ailleurs je vais m'empresser d'en refaire un exemplaire pour cette dernière version ...

MAJ du 04 novembre 2015 : plusieurs essais en mobile
Sur des fréquences simplex et sur des relais et notamment le R7 de Marseille, ont démontré une efficacité remarquable de cette antenne. 


lundi 12 octobre 2015

Sortie Discri sur le YUPITERU MVT 9000

Etant l'heureux possesseur d'un scanner YUPITERU MVT 9000 depuis plusieurs mois, je me suis décidé à lui ajouter une "sortie discri" pour le décodage des radiosondes. Cette bestiole a la particularité d'avoir un analyseur de spectre intégré ce qui est bien pratique pour vérifier s'il y a d'autres RS en vol au même moment  ( c'est un exemple ! ) ... L'autre avantage , parmi tant d'autres, c'est de pouvoir mettre un pas de 1Khz .

                         le YUPITERU MVT 9000

 Evidemment j'ai fait des recherches sur le net pour essayer de trouver si la modif en question avait déjà été effectuée. Je n'ai trouvé qu'un site étranger que je ne nommerai pas, car le dit site propose tout un tas de schémas et modifications de toutes sorte de postes à condition de s'inscrire et surtout de faire un don !!! BEN VOYONS !!!! Je trouve çà déplacé et contraire à l'esprit OM ... 

Bref, je suis parti de la modif du YUPITERU MVT 7100 qui consiste à mettre une résistance de 10 Kohms sur la sortie 9 du Circuit intégré TA 31136. J'ai pu retrouver sur le schéma du MVT 9000 ce CI baptisé IC2 et donc la modif était à ce stade possible dans ma tête !

Il faut cependant être très prudent dans cette modif , il n'y a rien d'insurmontable, il faut juste être très méticuleux ... Je vais tenter de décrire image par image les différentes étapes pour ceux qui possèdent ce scanner et qui voudraient se lancer dans l'aventure. (en plus ... avec moi ... c'est gratuit ! ) 


Tout d'abord, il faut retirer le capot arrière du poste via 4 vis de fixation ...


Puis il faut retirer le petit connecteur du Haut Parleur sur le coté ou se trouvent les jacks alim et HP afin de libérer la face avant du poste ...


Avant de séparer complètement la face avant des platines qui nous intéressent, il faut désengager le connecteur de l'alimentation ainsi que le fil en nappe. Sur ce dernier, on peut tirer délicatement sur la nappe ou bien passer un petit tournevis plat au niveau des deux languettes sur le coté du connecteur de la nappe pour séparer plus facilement cette dernière ... 


A ce stade, le module central composé de deux circuits imprimés, est libéré. Il faut maintenant retirer les capots métalliques clipsés des deux cotés. Cà se fait très bien avec un tournevis plat. Malheureusement, le circuit TA 31136 qui nous intéresse, se trouve à l'intérieur du module ! Il faut donc continuer à opérer.


 Pour ce faire, il faut dessouder de la structure métallique le circuit imprimé ou il y a le régulateur 78M08 ( à droite sur la photo) . Sur ce coté, les constructeurs ont prévu un démontage facile pour le dépannage. En effet, seules deux petites soudures sont à éliminer ... une sur chaque coté.


Et voilà le travail ! Très facile à faire avec une pompe à dessouder .


Maintenant, il faut dessouder la masse de la prise BNC d'antenne, toujours avec une pompe à dessouder ...


... ainsi que l'âme de la prise BNC .


Après avoir dévissé trois petites vis toujours sur le même circuit imprimé, les deux parties sont séparées. La partie qui nous intéresse est celle ou se trouvent les 3 potars et prises BNC (circuit de droite sur la photo)


 On y découvre le fameux circuit intégré TA 31136 . Il possède 16 pattes mais c'est du CMS ! C'est là que les choses se compliquent ! Heureusement la patte 9 se trouve sur le coté et le travail en sera facilité.


Il faut donc souder une résistance de 10 Kohms sur cette patte 9 ... mais réflexion faite, pour une question de solidité et après analyse du circuit imprimé, la résistance R23 se trouvant juste à coté de la patte 9 j'ai soudé la résistance entre ces deux points.


On retrouve sur cette photo les deux points à souder. Il faut rappeler que les composants CMS sont soudés en surface et que les pistes sont très petites. Il peut y avoir risque d'arrachement dans le temps. Il est donc préférable "d'assurer le coup" ...


La résistance mise en place ...


En fouillant dans mes fonds de tiroir, j'ai trouvé des connecteurs femelles jack et RCA. La jack femelle ne rentre pas à l'endroit prévu et ce sera donc du RCA qui sera mis en place.


L'endroit choisi pour positionner la sortie discri ... 


Et voilà la fiche RCA en place ...


Le câblage n'est qu'une formalité : l'âme du connecteur est relié à la résistance de 10 Kohms et la masse relié à une patte sur le potar du volume qui elle même est déjà à la masse de la platine.


Ici le coté résistance avec une gaine thermo pour l'isolation électrique et de la cire de bougie sur la zone travaillée pour consolider l'ensemble ... (je n'avais qu'une bougie rose ! )


Il n'y a plus qu'à tout remonter et voilà au final la modif vue de l'extérieur ... j'en suis plutôt satisfait !


.... et en plus, çà marche ! Décodage de la RS M10 de Nîmes sans aucun soucis ...

En conclusion je dirai que pour un décodage des RS officielles ainsi que pour les RS modifiées et insérées dans nos ballons Boufigo ou autres ballon des écoles, le jeu en vaut la chandelle. Le démontage du poste est un peu long, les soudures sur les CMS un peu délicates mais c'est bien connu, avec de la patience on arrive à tout !

Bonne bidouille !